Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir toute l'actualité du motocross :   


Comment se conformer au règlement d'accès aux terrains de motocross ?

Avant d'entrer sur un terrain de motocross, que ce soit pour un entrainement ou une course en compétition, il convient de prendre connaissance du règlement propre à chaque circuit et de s'y conformer.

Ainsi, il est obligatoire pour tout pilote d'être titulaire d'une licence en cours de validité, obtenue auprès de la FFM (la Fédération Française de Motocyclisme) ou l'UFOLEP. La plupart des circuits acceptent l'une ou l'autre de ces licences, mais certains n'en acceptent qu'une des deux. Avant de choisir votre licence, n'hésitez-pas à consulter le règlement intérieur des terrains de votre région afin d'obtenir l'information. Autrement, le prix varie peu entre la souscription à une licence FFM ou UFOLEP ; il est donc difficile d'en recommander une plus que l'autre, cela dépend des terrains, de la prise en charge incluse dans la licence et du type de licence proposé.

Pour les pilotes, âgés de 12 ans minimum et qui ne possèdent pas le permis, ainsi que pour tout pilote qui depuis 2005 souhaite demander une licence de compétition, il faut également posséder le Certificat d'Aptitude au Sport Motocycliste (CASM) qui permet de pratiquer sur terrain et circuit fermé.

 

Pour avoir accès à un terrain de motocross, le port des équipements de protection imposés par les règlements sportifs en vigueur est obligatoire. Les pilotes qui viennent avec leur moto doivent s'assurer qu'elle est aux normes éditées par la FFM, notamment en ce qui concerne le bruit qui ne doit pas dépasser les 113 décibels. Ils en sont responsables, y compris en cas d'accident. Le port d'un casque homologué selon les normes internationales et vieux de moins de 5 ans est également obligatoire, et les protections dorsales et pectorales sont fortement recommandées. Les lunettes et visières de protection doivent, quant à elles, être faîtes dans une matière incassable. A noter que les protections portant le label FFM devraient être obligatoires à partir de 2017 – il est possible de consulter la liste de ces équipements homologués sur le site de la Fédération afin de dores et déjà se les procurer. Le véhicule doit également être assuré au tiers, formule incluse dans la licence que le pilote doit choisir. Le pilote peut également directement souscrire auprès de compagnies d'assurance ou comparer les différents contrats d'assurance moto sur le LeLynx.fr, afin de trouver une assurance complémentaire qui le couvre lui et sa moto pour qu'il bénéficie d'une protection optimale.

 

Enfin, pour entrer sur un terrain de motocross, il faut généralement s'acquitter d'une cotisation faisant office de droit d'entrée.

 

 



comments powered by Disqus

Les dernières actualités motocross



Comment réaliser des économies sur son assura...
Comment réaliser des économies sur son assurance moto

Comment choisir une moto pour enfant ?
Comment choisir une moto pour enfant ?

La location longue durée séduit de plus en pl...
La location longue durée séduit de plus en plus les professionnels

Apprendre le code de la route en ligne, plein...
Apprendre le code de la route en ligne, plein d'avantages !

La folie des kits déco pour personnaliser sa ...
La folie des kits déco pour personnaliser sa moto de cross

Les 5 meilleures vidéos de la semaine




Conditions Générales d'utilisation - Copyright © www.mxcircuit.fr. Tous droits réservés.
Version Mobile