Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir toute l'actualité du motocross :   


Dakar 2015 - étape 9 - Helder Rodrigues réagit

Dakar 2015 - étape 9 -  Helder Rodrigues réagit

Dakar 2015 - étape 9 -  Helder Rodrigues réagit

Auteur d'une journée désastreuse lundi sur la route d'Iquique avec plus de 3 heures de perdues, Helder Rodrigues a réagi en champion à Calama avec une splendide et imparable victoire. Deuxième, Paulo Goncalves maintient la pression sur Marc Coma. Privé de tout espoir de remporter un second Dakar consécutif dès la première étape par une défaillance mécanique sur sa Mini, il ne restait plus à Nani Roma que quelques victoires d'étapes de prestige pour retrouver le sourire et enrichir son palmarès. C'est désormais chose faite après une belle démonstration de force à Calama.


Ecarté de la course au général, Helder Rodrigues n'a plus rien à perdre. Le pilote HRC a donc eu tout le loisir de sortir la grosse attaque sur les 450 kilomètres de spéciale qui menaient à Calama pour créer un vrai trou sur ses adversaires. Maitrisant parfaitement son sujet, le désormais double vainqueur d'étape sur le Dakar 2015 a repoussé son dauphin du jour et coéquipier Paulo Goncalves à près de quatre minutes. Pas de quoi attrister le deuxième du général, satisfait de reprendre 3'43'' à Marc Coma et qui semble désormais le seul en mesure de contester le rallye au pilote KTM après neuf étapes.

Il faut dire qu'avec la troisième place du jour, Coma sait faire le dos rond et éloigne un peu plus Pablo Quintanilla en attendant de s'attaquer au problème Goncalves. A 23'15'' du vainqueur, l'addition est en effet salée pour le Chilien, tout comme pour Toby Price qui perd lui aussi plus de 23 minutes. Dans le coup sur la première moitié de spéciale, Joan Barreda termine finalement à près de 19'47'' alors que Javier Pizzolito et Stefan Svitko, respectivement 5e et 6e, sont également au-delà des 20 minutes. Quant à Laia Sanz et Juan Pedrero, les jours se suivent et ne se ressemblent pas avec 43'20'' et 1h08' de retard sur le vainqueur.

Cinquième de son premier Dakar l'année dernière, Victor Gallegos avait manqué de peu sa première victoire sur le plus prestigieux des rallye-raid. Décevant depuis le départ de Buenos Aires, le Chilien aura finalement atteint son objectif sur la route de Calama avec sa plus belle étape sur le Dakar. Avec plus de 15 minutes d'avance sur Rafal Sonik à l'arrivée, Gallegos n'a pas amusé le terrain et infligé une correction à ses adversaires. Le Polonais était cependant satisfait de sa spéciale puisqu'en reprenant plus de dix minutes à un Ignacio Casale seulement quatrième, il reprend les commandes de la course pour quatre minutes. La lutte fait plus que jamais rage entre les deux hommes à quatre jours de l'arrivée.

135e à l'issue de la première étape, premier au soir de la neuvième à Calama. Une progression météorique mais bien sûr attendue par le pilote Mini dont la perte de tout espoir au général dès la première journée avait mis un sérieux coup au moral. Mais loin de renoncer, l'Espagnol était décidé à briller et prouver que sans ce fait de course du premier jour, il serait aujourd'hui un sérieux prétendant au podium final. Et sa victoire autoritaire du jour avec 6'27'' d'avance sur l'actuel leader du général, fait écho à cet état d'esprit. Mais loin d'en prendre ombrage, le pilote Qatari pouvait lui être très satisfait de sa spéciale qui lui permet de reprendre plus de quinze minutes à son premier poursuivant Giniel de Villiers.

Le Sud-africain, qui paye cash une grosse erreur de navigation, est même devancé par un Vladimir Vasilyev qui se montre à nouveau après sa victoire surprise de l'étape 5 et intègre à présent le Top 8 du général. Un classement dont la troisième place est toujours occupée par Yazeed Alrajhi, moins flamboyant que dimanche et qui cède 27 minutes au vainqueur du jour après avoir roulé 200 km sans freins. Le Saoudien s'en sort toutefois bien mieux que Bernhard Ten Brinke qui a perdu plusieurs heures sur les routes de Calama. Cyril Despres réussit lui sa meilleure spéciale depuis le départ avec la 10e place.

Dominé par Eduard Nikolaev durant toute la première partie de spéciale vers Calama, Airat Mardeev a finalement repris la main face à son compatriote dans les derniers kilomètres pour l'emporter de 1'29. Mardeev s'échappe donc un peu plus au général mais voit un Nikolaev toujours aussi menaçant remonter au second rang provisoire.

copyright Dakar / copyright photo Honda



comments powered by Disqus

Les dernières actualités motocross



L'invention et l'évolution des casques motocr...
L'invention et l'évolution des casques motocross

En 2020, l'examen du permis moto change
En 2020, l'examen du permis moto change

Demander votre carte grise en ligne, c'est po...
Demander votre carte grise en ligne, c'est possible

Comment bien choisir son assurance moto en 20...
Comment bien choisir son assurance moto en 2019

Comment réaliser des économies sur son assura...
Comment réaliser des économies sur son assurance moto

Les 5 meilleures vidéos de la semaine




Conditions Générales d'utilisation - Copyright © www.mxcircuit.fr. Tous droits réservés.
Version Mobile